Mon panier

Faire des bonnes sneakers

Faire des bonnes sneakers

Ça fait un moment qu’on veut vous montrer l’envers du décor.

Les deux infos

Alors cette fois, on a envoyé notre équipe d’image de choc au contact de ceux qui vont produire vos pompes. Et ça dépote.

Mais juste avant, deux infos qu’il ne faut pas louper :

1- Les Sneakers Solides reviennent en précommande le 9 avril.

2- Il y a deux nouvelles couleurs et on vous montre ça en détails vendredi prochain.

Bon maintenant, on vous laisse découvrir comment sont fabriquées vos prochaines sneakers. Attention les yeux.

Les merveilles du Vieux Continent

Ces sneakers, c’est l’Airbus de la pompe.

Tout à commencé début 2017, en France, avec vous et vos quelques 3500 réponses à notre premier questionnaire.

Suite de l’histoire en 2018 avec une V2 développée à partir de vos retours sur la V1 et toujours la même idée en tête, vous créer des sneakers parfaites.

Analyse questionnaire des sneakers.

Alors pour faire des bonnes sneakers, on a cherché des matière premières top qualité, et on a trouvé notre bonheur en Italie.

Déjà, un cuir grainé pleine fleur, robuste et magnifique, de la maison Mastrotto.

Asphalte - atelier d'expertise
Asphalte - atelier d'expertise du cuir

Et une semelle de la maison Margom, confortable et increvable. On a des gars dans l’équipe qui portent encore les sneakers V1 sorties il y a 2 ans. La semelle n’a pas bougé.

Asphalte sneakers solides

Qui s’y colle ?

Mais évidemment, il faut surtout trouver la bonne team pour confectionner le bazar. Et c’est à côté de Porto, entre vignes et collines, qu’on a trouvé l’équipe parfaite pour ce job.

Un atelier crée il y a plus de 30 ans par M. Joaquim Carvalho. Des gens cools, passionnés, avec du savoir-faire à revendre et hyper pro, ça sent le début d’une belle histoire.

Asphalte usine des sneakers solides

Quand on a demandé à Antonio, le directeur industriel de l’usine, de nous expliquer pourquoi on devait bosser avec eux, il nous a dit deux mots : Polyvalence et qualité.

Polyvalence, parce qu’il met un point d’honneur à ce que tous les membres de son équipe sachent travailler sur chacune des étapes de confection, pour bien capter l’importance de chaque détail.

Qualité, parce qu’Antonio déteste les défauts de prod’. Il a mis en place des contrôles qualité à presque toutes les étapes de production pour éviter de se rendre compte qu’un oeillet est absent alors que toute la pompe est déjà montée. Habile.

Asphalte usine des sneakers solides finitions

Attendez la crème

Asphalte

Le Strobel c’est une façon particulière de monter une sneakers, ce n’est pas un gâteau allemand. Nuance. Ce montage est nickel pour des sneakers, c’est celui qui permet de faire une chaussure souple, confortable et surtout hyper solide. Explications.

Asphalte collage de la semelle

En gros, la première de montage, c’est-à-dire la semelle que vous voyez lorsque vous retirez la semelle en silicone, est directement cousue à la tige, et pas collé comme sur pas mal de montages. Ensuite la semelle en caoutchouc est collée, puis cousue à la tige :

Les coulisses de la fabrication

Asphalte couture de la semelle

Et il y a plus qu’à vérifier que tout est bon.

Asphalte inspection des finitions

On a d’autres photos cool de l’usine donc on vous les met là. Cadeau.

Asphalte inspection des finitions
Asphalte les sneakers solides fabrication
Asphalte les sneakers solides fabrication de la forme
Asphalte les sneakers solides moulage
Asphalte les sneakers solides finies

Voilà. C’est vraiment agréable de bosser avec des gens comme eux : passionnés, efficaces et pointilleux.

La suite

D’abord, vendredi prochain, c’est déluge de tofs. On en profitera pour vous présenter les 2 nouvelles couleurs en veau velours ; bleu marine et vert olive. Ça va être gran-diose

Asphalte sneakers solides dates de précommande

Puis, mardi 9 avril, à 10h, c’est le lancement. D’ailleurs, c’est juste ici pour pas rater le début de la précommande.

Adeus!

ASPHALTE

Voir les Sneakers Solides

Chez Asphalte, on fait des fringues qui durent une vie et ne coûtent pas une tonne.

Et surtout, c'est vous qui créez les vêtements.

Inscrivez votre email pour recevoir le premier questionnaire.