Mon Panier

Article # 

Ça bûche sur la chemise

Ça bûche sur la chemise

Bon comme d’habitude, vous êtes une tonne à avoir répondu à notre questionnaire sur la chemise en flanelle. Et comme d’habitude, ça nous aide vachement. Il y a quelques potes qui nous demandaient : “Mais vous vous en servez vraiment ?!” Et la réponse est oui Jean-Pierre. Et pas qu’un peu. Démonstration.

Ça bûche sur la chemise

Bon comme d’habitude, vous êtes une tonne à avoir répondu à notre questionnaire sur la chemise en flanelle. Et comme d’habitude, ça nous aide vachement. Il y a quelques potes qui nous demandaient : “Mais vous vous en servez vraiment ?!” Et la réponse est oui Jean-Pierre. Et pas qu’un peu. Démonstration.

 

On est content parce que c’est une pièce un peu moins standard que ce qu’on a fait jusqu’à maintenant et vu vos réponses, vous avez l’air de penser comme nous que c’est bien pratique d’avoir une chemise chaude dans son placard.

 

On a bien sûr pris le temps de lire toutes vos réponses et idées et on a déjà remonté tout ça à notre fabricant. On veut pas de médaille mais bon, il y en avait quand même 2500...

Los Problemos

Pour vous clarifier la situation : on a identifié 5 éléments clés pour réussir cette deuxième chemise.

Alors d’abord, on n’a pas pu s’empêcher de remarquer, no offense, que vous avez pas l’air très copains avec votre lave-linge.

 

Vous avez peur du rétrécissement et du boulochage. Comme on vous l’avait déjà dit, c’était un point hyper important pour nous du coup on a fait un paquet de tests de lavage avant de valider le tissu Japonais qu’on vous a dévoilé dans le questionnaire. Donc pas de stress là dessus.

Comme la dernière fois pour la chemise Brute, vous avez opté à la majorité pour une chemise avec une seule poche poitrine. Et ça tombe bien, on avait moyen envie de vous créer un remake de la chemise de Kurt Cobain. On est donc parti pour vous faire une pièce à porter tous les jours et pas uniquement avec le pied sur une bûche et une hache à la main.

Soirée Pyjama

Ensuite, le problème qui revient beaucoup c’est que la flanelle peut gratter. C’est vrai et surtout avec des chemises qui contiennent de la laine, ce qui n’est pas le cas de notre tissu.

 

La douceur était un des points importants de notre recherche, on voulait un toucher aussi doux que du cashmere et devinez quoi, c’est ce qu’on a trouvé. On vous en dit plus là-dessus la prochaine fois mais vous ne serez pas déçus, plusieurs de nos copines ont déjà transformé nos protos en pyjama. Un bon signe.

Silence on bûche

Bon, et vous nous avez évidemment parlé de l’éternel sujet : la coupe. Pour cette chemise encore plus que pour une autre, tout est dans le dosage.

 

D’ailleurs, c’est marrant, vous êtes autant à nous dire que vos chemises en flanelle sont trop fittées qu’à nous dire l’exact contraire : elles sont trop larges. Pratique. Et cette problématique de la coupe pas trop large et pas trop ajustée se sent aussi quand 75% d’entre vous veulent cet entre-deux si dur à bien réaliser.

 

Mais on bosse dessus, on va essayer de faire encore mieux que pour la Chemise Brute.

Ça chauffe

Et puis, dernier point, vous nous parlez aussi du fait que vos chemises en flanelle sont souvent trop épaisses et chaudes. Vous mettez à nouveau le doigt sur un sujet hyper important.

 

Le principe d’Asphalte, c’est de faire des vêtements solides qui tiennent dans le temps. Et ça passe forcément par une bonne épaisseur du tissu, en tout cas pour ce genre de pièce. Et puis, une flanelle épaisse a toujours plus de gueule qu’un matériau plus fin. Ça donne aussi plus de polyvalence au vêtement qui peut être porté en sur-chemise.

 

On en a testé pas mal et notre tissu fait 193g au m2, là où une flanelle classique fait plutôt 150g. Ça nous parait idéal pour un bon compromis mais on a pensé à 2 solutions supplémentaires si jamais vous voulez vraiment qu’on évite le coup de chaud :

 

- Mettre des œillets hyper discrets sous les aisselles pour laisser passer l’air.

- Amplifier un peu la coupe sous l’aisselle pour aérer ladite zone.

 

Qu’en pensez-vous ? Vous pouvez nous le dire en commentaires.

Voilà, ça vous donne un peu une idée des sujets en cours.

 

À ce propos, on a une nouvelle recrue depuis lundi, Louise, et c’est elle qui sera en charge de développer tous nos produits. Donc envoyez-lui des ondes positives si vous voulez de la belle sape dans vos placards !

 

Adios

ASPHALTE

 

PS : Les gars, c’est quoi cette histoire de quasi 3000 Pulls Parfaits pré-commandés en 8 jours ?!

Découvrir la pièce

Chez Asphalte, on fait des fringues qui durent une vie et ne coûtent pas une tonne.

Et surtout, c'est vous qui créez les vêtements.

Inscrivez votre email pour recevoir le premier questionnaire.