Mon panier

On prend le temps

On prend le temps

D’abord, si vous le permettez, on va faire un petit saut dans le futur, début 2020.

Retour vers le futur

Il est 10h, lundi matin. Il fait froid, mais ça va. Le climat bordelais est plutôt clément début janvier. L’équipe s’installe petit à petit dans la salle d’angle pour le brief du Lundi. Ça parle des bribes de souvenirs de la fête du passage de 2019 à 2020. Le café est chaud. La réunion commence.

Le déménagement de l’équipe de Paris à Bordeaux s’est bien passé l’été dernier, tout le monde est ravi de découvrir le rouge et les tapas. En revanche personne n’a progressé d’un iota en surf, alors que c’était la raison n°1 de vouloir descendre dans le sud ouest à la base.

Sur l’automne, on a sorti 8 produits. Dans l’ordre, le pull parfait, le blouson en cuir, la chemise d’hiver, le manteau long, le col roulé, le costume en flanelle, la surchemise, et la veste en tweed. On avait bien besoin de la pause de Noël pour se reposer un chouilla.

L’objectif 2020, aller encore plus loin dans la recherche de la qualité dans l’habillement masculin.

Ça, c’est pour bientôt. Mais revenons un peu au présent. Pour arriver là, on a pas mal de choses à vous expliquer d’abord.

Asphalte on prend le temps de vous expliquer

Pourquoi on fait tout ça ?

Il y a un sujet qu’on voulait aborder depuis un moment, c'est le process de développement de nos produits.

Depuis le jour 1, l'ambition d'Asphalte n’a pas bougé d'un poil : mettre la qualité sur le dos d'un maximum de mecs.

Et pour nous, ça passe par 2 choses :

1 - Trouver un moyen de rendre accessible un vêtement qui coûte cher à fabriquer. C'est chose faite avec notre modèle de précommande.

2- Avoir une méthode de développement produit parfaitement adaptée à notre ambition : faire de chacun de nos produits un standard de qualité.

Quand on s'attaque au jean par exemple, le but est de faire le meilleur de votre placard, de faire mieux que des marques qui en font depuis 30 ans.

Et c'est pareil sur tous les produits.

Cette ambition sur la qualité de nos produits, elle est presque irrationnelle. Comment peut-on prétendre faire mieux qu'une marque qui fait ça depuis 30 ou même 100 ans ?

À vrai dire, on s'en fout un peu si ça parait prétentieux, on s'en fout un peu si certains pensent que c'est impossible, on assume. D’abord parce que ça ne nous intéresserait pas bien longtemps de faire des fringues qu’on pourrait qualifier de “bien mais pas top”.

Ensuite parce qu'on a 3 raisons de penser que c'est possible, à terme, de faire les meilleurs vêtements de votre placard. Et 3, c'est pas mal comme chiffre.

Asphalte pourquoi on fait ça

1. Un budget qualité de poney.

En fait c'est mathématique, notre système de précommande nous permet de faire une marge variable basse en étant sains financièrement. Et ça, c’est parce que vous êtes de plus en plus nombreux à nous suivre.

Comme on fait du volume, le système fonctionne. Alors on peut faire ce qu’on veut. Genre cet article. Et franchement ça pète.

Traduction, on a un budget matière et confection qui est très élevé, malgré des prix de vente corrects.

Résultat, on peut s'offrir des matières de cochon, genre des Fresco Lite de chez Hardy Minnis des toiles selvedge Collect habituellement réservées à des produits vendus à des prix élevés.

Asphalte un budget de qualité

En plus, comme on a relativement peu de produits, on peut s'entourer de confectionneurs d'expérience. On choisit des ateliers à taille humaine, tenus par des familles passionnées par leur taf.

Donc, premier point : on met tout ce qu’on a dans la matière et la confection, donc la qualité.

Asphalte la confection du fresco

2. Un cahier des charges co-construit par nos clients.

Une de nos grandes forces, c’est vous !

Avant chaque produit, vous répondez à ces questionnaires de développement produit qui nous permettent de savoir très précisément ce que vous voulez vraiment, les trucs qui vous plaisent et vous énervent sur un produit.

Le résultat, c'est qu'on met le budget là où il faut et qu'on sort un produit adapté à vos envies et à l’usage que vous allez en faire.

Donc on réfléchit la construction et résistance des pièces en fonction de ce que vous nous dites. Et finalement, c’est pas ça le summum de la qualité ? D’avoir une pièce qui est adaptée à ce que vous en faites ?

Donc, deuxième point : on part pas dans tous les sens, c’est vous qui donnez la direction, et on la suit.

Asphalte le cahier des charges

3. On sort peu de produits, donc on passe un temps de malade sur chacun.

Si on s'amusait à diviser le nombre de pièces créées par le temps passé dessus de toutes les marques, Asphalte serait sans doute un ovni statistique.

Généralement, les marques de notre taille ont des centaines de références par saison.

Nous, on a sorti 20 produits en 3 ans.

On développe à peine 1 nouveau produit par mois, mais on prend un temps de dingue sur chacun d’entre eux.

Il n’y a pas de secret, plus on a de temps, plus on maximise les chances de sortir un bon produit.

Par contre, même si on a un gros budget qualité et qu'en terme de rapport qualité-prix, on se défend bien, on doit forcément faire des choix.

Parce qu'on peut toujours ajouter des finitions en plus qui coûtent une tonne, on peut toujours dépenser plus pour un zipper encore plus technique.

Notre rôle, c'est de virer tous les détails qui n'ont pas un vrai rôle à jouer sur la résistance du produit dans le temps ou qui ne répondent pas à un besoin spécifique qui a été remonté.

Finalement, troisième point : c’est en passant un maximum de temps sur chaque développement qu’on va réussir à vous sortir des produits de ouf.

Asphalte on sort peu de produits

On a eu des loupés

C’est bien beau tout ça, mais on doit le dire, on est une équipe encore jeune et on a beaucoup de choses à apprendre. Le surf par exemple, mais pas que.

Ça nous est arrivé lors de ces 2 premières années de faire des erreurs.

La plus grosse, c'est le lancement de notre Pantalon Léger en 2018 (pas celui de mai dernier hein, justement).

À l’époque, vous étiez nombreux à nous demander un fut léger pour l'été et on était bouillants pour relever le défi. On avait trouvé une belle toile selvedge japonaise, hyper légère et le fournisseur nous avait fourni des résultats de test de qualité en labo qui paraissaient excellents. Le problème, c'est que par définition, ce genre de pantalon hyper léger est fragile.

Le produit n’était pas abouti, mais on l’a lancé quand même. Et on n’aurait pas dû.

Certains clients ont été satisfaits de ce produit, et tant mieux. Mais d'autres, et nous les premiers, ont été déçus parce qu’il ne répond pas à la promesse d'Asphalte : résister malgré les coups et les années.

On est aussi parfois tombés sur des fabricants pas aussi pro qu'on le pensait, notamment sur notre toute première paire de sneakers où la qualité du cuir et les délais de livraisons avaient été décevants.

Et on a parfois merdé en choisissant une matière trop épaisse pour la chemise été ou en livrant en retard pour prendre le temps de peaufiner la coupe du jean.

Bref on n’a pas toujours été parfaits et on présente nos excuses sincères à tous ceux qui en ont fait les frais. C’est pas de l’autoflagellation, et on n’a pas de raison particulière de faire ça, à part qu’on veut juste reconnaître nos erreurs pour ne jamais les refaire.

D’ailleurs, si vous avez eu un problème de qualité non résolu et que vous voulez nous en parler, envoyez nous un email à help@asphalte-paris.com et on vous répond dans la foulée.

Autre chose, pour bien prendre soin de vos vêtements, on a désormais un onglet spécial sur le site avec les guides d’entretien. C'est juste là. Et ça fait pas de mal de le mettre en favori pour le retrouver facilement quand vous avez un doute devant le lave-linge.

Asphalte on a eu des loupées

Action - Réaction

Depuis ces problèmes, on est devenu des ayatollah de la qualité. Tout produit qu’on ne considère pas parfaitement abouti est repoussé jusqu’à ce qu’on soit entièrement satisfaits.

C'est pour cette raison que le t-shirt, le costume mi-saison, le blouson waxé ne verront pas le jour cette année. Et c'est pour cette raison qu'on a mis 1 an et demi à développer notre premier blouson en cuir velours, qui devait sortir il y a 6 mois déjà, puis dans quelques semaines, et qu’on doit finalement encore repousser jusqu’à septembre.

C’est parce qu’on veut être sûrs à 100% de vous proposer exactement la qualité que vous nous avez demandé, pour servir l’objectif principal d’Asphalte : faire en sorte que vous puissiez encore porter nos fringues dans 30 ans.

Et pour réussir à faire ça, il y a un truc tout bête à savoir : ça prend du temps de créer une fringue. C’est pas en claquant des doigts qu’on va vous créer un t-shirt qui tabasse. Ça prend des mois, voire des années de boulot acharné. Et si on ne vous les sort pas maintenant, c’est pas pour vous faire baver, c’est parce qu’on a l’ambition que nos produits soient tout à fait exceptionnels.

Asphalte action réaction

Aye aye Capt’ain

Voilà, c’est important que vous le sachiez, on n’est pas parfaits, on a fait des erreurs, et on s’en est mordu les doigts. Mais on apprend, on se calme, on prend le temps et surtout on change pas le cap : on fait tout pour vous créer les meilleures fringues de votre placard.

Notre obsession, c’est de faire mieux petit à petit.

Merci de nous suivre, de nous supporter, de nous remercier quand vous êtes satisfaits et de nous engueuler quand vous l'êtes pas. C'est vous les boss, on taffe pour vous, donc donnez-nous du feedback, c’est uniquement comme ça qu’on va réussir à s’améliorer.

Ciao les jeunes, et les moins jeunes aussi, parce que vous commencez à être nombreux.

ASPHALTE

Voir notre stock

Chez Asphalte, on fait des fringues qui durent une vie et ne coûtent pas une tonne.

Et surtout, c'est vous qui créez les vêtements.

Inscrivez votre email pour recevoir le premier questionnaire.